Publié par

Lombok côte sud-ouest, de Belongas à Selong Belanak

J’ai exploré pour vous une portion moins connue de la côte sud-ouest de Lombok, entre la baie de Belongas et la plage de Selong Belanak. Lorsque vous chercherez des informations au sujet des visites possibles sur l’île de Lombok vous ne trouverez presque aucune indication quant à la côte sud sud-ouest de l’île. On vous racontera un peu la côte intérieure proche de la baie de Lembar (port des ferries entre les îles – notamment Bali – et Lombok) puisque ces Gili’s (différentes des Gili’s du nord-ouest) commencent à être légèrement développées pour le tourisme. Cependant si vous insistez pour sortir des sentiers battus vous souhaiterez peut-être explorer la côte sud-ouest, celle battues par les vagues de l’océan indien.

Pour localiser avec précision la région concernée je vous suggère de zoomer sur la carte Google Map intégrée en bas de cet article. J’y ai localisé le village de Sepi. Mais pour une mise-en-bouche voici une vue de la baie de Belongas :

Baie de Belongas, côte sud-ouest de Lombok

S’il est impossible de longer la côte sud avec un véhicule depuis le village de Bangko-Bangko à la pointe extrême sud-ouest de Lombok en vous dirigeant vers le sud-est, vous pourrez sans doute admirer les falaises escarpées de cette côte depuis l’avion qui vous mènera depuis Bali vers Lombok (pensez à réserver un siège sur la gauche de l’appareil) s’il n’emprunte pas ce jour-là une route aérienne laissant apercevoir les fameuses Gili du nord-ouest ainsi que la côte nord-ouest jusqu’à Mataram et les rizières du sud.

Intriguée par le manque d’informations relatives à la petite région qui s’étend entre Lembar et la belle plage de Selong Belanak j’ai donc décidé d’emprunter d’abord la route qui traverse l’île presque à la verticale afin de passer la nuit à Selong Belanak.

Comment accéder à la baie de Belongas

Les cartes disponibles autant dans le commerce que sur Internet ne vous renseigneront pas de façon fiable. L’orthographe des lieux est très fantaisiste : la baie de Belongas sera parfois écrite Blongas ou même Blogas. Un peu plus loin vers l’est la plage réputée de Selong Belanak s’écrit parfois Selong Blanak. D’autre part la cartographie est peu précise et les habitants de Lombok auront également du mal à vous renseigner avec certitude : peu de personnes se rendent dans cette région, hormis les villageois des alentours. On m’avait ainsi dit “inutile d’aller par-là, la route est impraticable et il n’y a rien à voir”. Cependant des directeurs de centres de plongée à Lombok m’ont assuré avoir vu sous l’eau des requins-marteaux le long des côtes de Belongas. Intriguée, je suis allée me rendre compte de plus près de l’intérêt touristique (ou non) de cette région s’étendant entre Belongas et Selong Belanak.

Avant toute chose n’oubliez pas d’acheter quelques fruits, snacks et bouteilles d’eau avant de prendre la route. Si vous trouverez quelques épiceries maigrelettes en chemin vous serez sans doute heureux d’avoir de quoi boire à volonté dans votre sac. Deux options se présentent pour vous rendre à Belongas :

- au départ de Kuta (la zone touristique de la côte sud) empruntez la route qui mène vers Selong Belanak puis, au lieu de tourner sur votre gauche pour vous diriger vers la plage remontez sur votre droite afin de grimper sur les hauteurs surplombant Selong Belanak, en direction du village de Jovat, puis Montong Sapah, pour aboutir après plusieurs kilomètres à Sepi.

- au départ de Senggigi (la zone touristique de la côte nord-ouest) descendez jusqu’au gros bourg très étendu de Sekotong, situé sur la côte intérieure sud-ouest. Je vous recommande d’ailleurs au départ du port de ferries de Lembar d’emprunter la petite route côtière mais avec prudence : superbe, elle vous fait longer toute la baie de Lembar abritant des villages de pêcheurs et vous admirerez les Gili’s du sud-ouest. Par contre cette route est actuellement (juin 2014) en cours de réaménagement et les chantiers s’y succèdent (sans signalisation préalable) sur une route souvent très étroite et truffée de nids de poule ou d’arbres aux branches trop envahissantes. Prudence donc ! En arrivant à Sekotong Tengah, bifurquez sur votre gauche pour emprunter une toute petite route qui vous mènera vers le sud en passant par les villages de Gunung Kosong, Gelumpang, Kelp, Lemer, puis Sepi.

Comme partout ailleurs en général sur Lombok les panneaux indicateurs sont rares, demandez votre chemin.

Si vous venez de Kuta, dépassez légèrement Sepi pour aboutir à un carrefour en T. Si vous venez de Sekotong vous aboutirez forcément à ce carrefour en T. Avec la mer face à vous, soit vous bifurquez vers la gauche pour vous rendre à Selong Belanak (retour sur vos pas pour ceux qui arrivent de Kuta), soit vous bifurquez sur la droite pour vous diriger vers la baie de Belongas en longeant la baie sur votre gauche, des rizières sur votre droite :

Lombok, rizières de Belongas

Que voir dans la région de la baie de Belongas

Je voulais voir la baie de Belongas et explorer les villages alentours pour éventuellement remonter ensuite plus loin vers Bangko-Bangko puisqu’une carte routière m’indiquait une route praticable. J’ai vite déchanté.

Lombok, Gili Wayang entre la baie de Sepi et la baie de Belongas

Les baies de Sepi et Belongas (formant à elles deux la silhouette d’une queue de baleine) vous offriront l’opportunité de réussir quelques jolies photographies puisque vous surplomberez les baies et la petite île (plutôt un pic rocheux) de Gili Wayang (photo ci-dessus). La route (au départ de ce carrefour en T) est bitumée sur encore quelques kilomètres de part et d’autre puis elle se transforme en route sans revêtement mais suffisamment large pour que deux véhicules s’y croisent. Le jour où je m’y suis rendue les eaux de la baie de Belongas affichaient des nuances de vert jade et d’ocre, résultat peut-être d’une marée basse sur un environnement immédiat de mangroves. La baignade était impossible, et les moustiques bien présents. J’ai donc beaucoup de mal à imaginer des requins-marteaux dans cet environnement mais sans doute sont-ils présents davantage le long des côtes déchiquetées battues par l’océan indien à l’extérieur de Belongas (les marins du coin s’y aventurent peu en raison des courants parfois violents disent-ils).

Les plages de la baie de Sepi semblaient plus accueillantes, avec des eaux plus translucides, sans doute parfaites pour la baignade.

Le petit village de Belongas abrite quelques familles de pêcheurs avec des enfants tout aussi joueurs que partout ailleurs en Indonésie mais j’ai cependant été surprise par le comportement de jeunes hommes sur les mobylettes qui ne renvoyaient pas mon salut. Habituellement en Indonésie en général et à Lombok en particulier les visiteurs (et visiteuses) sont accueillis partout avec le sourire et quelques interpellations issues de leçons d’anglais enseigné dans les écoles (“hello mister !”). Dans la région de Belongas lorsque vous saluez les jeunes hommes ne vous répondent pas mais plaisantent entre eux. Les villageois plus âgés, les femmes et les enfants ont le même comportement accueillant qu’ailleurs à Lombok mais font preuve d’une timidité emprunte d’incertitude puisque rares sont les touristes s’aventurant jusqu’ici. J’ai appris plus tard que ces jeunes hommes (parfois des adolescents) n’étaient sans doute pas natifs de Lombok mais plutôt des îles voisines : ce sud-là est truffé de mines à ciel ouvert (plus ou moins autorisées) recrutant de la main-d’oeuvre extérieure peu habituée au contact avec les touristes.

La seule route praticable, entre la baie de Sepi et celle de Belongas (la baie en arrière-plan est celle de Sepi), à ne pas emprunter un jour de pluie :

Lombok, baie de Sepi

J’ai poursuivi sur encore deux ou trois kilomètres après le village de Belongas, tentant de rejoindre la pointe sud-ouest et Bangko-Bangko puisqu’une route était indiquée sur la carte routière. Cependant la route devenait de plus en plus difficile jusqu’à être définitivement interrompue par un cours d’eau et des blocs de roche obstruant le passage. Demi-tour obligatoire, et route vers Sepi puis Selong Belanak.

Baie de Sepi, Lombok

Après le carrefour en T cité ci-dessus j’ai donc poursuivi vers le sud-ouest, laissant le village de Sepi derrière moi, traversant de beaux paysages vallonnés sculptés de rizières verdoyantes et de cocoteraies sauvages. La région est luxuriante (en mai tout au moins, saison des pluies) et les villages plus souriants. La route est bitumée jusqu’à la hauteur du village de Goanggue mais ensuite vous roulerez interminablement sur une route sans revêtement vous donnant l’impression d’écrabouiller des noyaux de pêches version Goliath ! J’ai emprunté cette portion de route en 4×4, et cela n’avait rien d’une partie de plaisir, si vous êtes en scooter vous apprécierez encore moins. Pourtant il est évident que cette route sera bitumée dans quelques mois ou peut-être en 2015 puisqu’elle y a été visiblement préparée. Arrêtez-vous pour prendre quelques photos et tenter d’engager la conversations avec les Indonésiens qui rassembleront leurs quelques mots d’anglais pour vous satisfaire avec le sourire.

A la hauteur du village de Montong Sapah empruntez la route (bitumée cette fois) qui file sur votre droite : vous longerez alors la côte sud depuis les hauteurs et profiterez de quelques paysages superbes sur l’océan indien. A la hauteur du village de Keling, empruntez la route sur votre droite pour descendre vers la baie de Selong Belanak mais avant cela arrêtez-vous pour profiter de l’une des plus belles vues sur les hauteurs et admirer la totalité de la longue plage de Selong Belanak dont je vous reparlerai sous peu :

Lombok, plage de Selong Belanak

La découverte mérite-t-elle une journée de vos vacances ?

Définitivement oui si vous aimez découvrir ce que les autres visiteurs ne prendront pas la peine de venir explorer ! La route, même de mauvaise qualité (sur des kilomètres parcourus à faible allure cela peut devenir pénible) révèle de beaux paysages encore différents de ce que vous aurez vu ailleurs à Lombok et les villages sont rarement visités. L’occasion ainsi de vous plonger dans une Lombok telle qu’elle était encore il y a une vingtaine d’années avant le début du développement touristique.

Non si vous recherchez une plage superbe pour vous baigner ou si vous voyagez avec de jeunes enfants : la route se parcourt à faible allure et il vaut mieux être de retour à votre hôtel avant le coucher du soleil, il vous faudra donc rouler la majeure partie de la journée ce qui présente peu d’intérêt pour les enfants.

En raison de l’état actuel de la route je vous recommande d’explorer cette région de Lombok pendant la saison sèche ou bien au début ou en fin de saison des pluies, mais certainement pas lorsqu’il pleut de façon intensive ou s’il a beaucoup plu dans les jours précédents : vous n’iriez pas bien loin…

Il vaut mieux parcourir cette région à quatre plutôt que seul(e) ou à deux, globalement vous vous ennuierez moins même si cela me chagrine d’exprimer ce sentiment de façon très directe. A quatre vous pourrez vous amuser de la mauvaise qualité de la route, pique-niquer et admirer les paysages ensemble. Seul(e) ou à deux seulement le “fun” serait moins au rendez-vous puisque la journée pourra vous sembler longue…

Je tenais absolument à découvrir ce petit coin de Lombok négligé par les habitants eux-mêmes et par les touristes, je voulais comprendre pourquoi personne ne s’y rend. Je suis heureuse d’y avoir consacré une pleine journée, d’avoir pris le temps de m’arrêter un peu dans les villages et d’avoir admiré ces paysages. Cependant je n’y retournerai sans doute pas, préférant désormais me concentrer sur les régions du sud, de l’est et du nord de l’île. Il n’y aura sans doute pas d’hôtel dans cette région de Belongas avant des lustres, mais cela permettra aussi à cette zone de rester intacte même si les mines à ciel ouvert ne favorisent pas un développement écologique de bon augure.

Conseil : Loin de moi l’idée de colporter des rumeurs négatives sur cette île que j’apprécie suffisamment pour y vivre avec bonheur, cependant si vous visitez cette région je vous recommande (comme on me l’a recommandé auparavant) de prendre suffisamment de précautions pour ne pas y passer la nuit dans des conditions incertaines. Je n’ai vu aucun hôtel ni aucune guest-house dans la région de Belongas, il vous faudrait donc être invité chez l’habitant et avoir ainsi pris le temps de faire suffisamment connaissance en journée (en bahasa car l’anglais est très peu pratiqué) pour trouver un abri la nuit venue. Ne roulez pas de nuit sur les routes du sud, on rapporte chaque année des incidents relatifs à des touristes faisant l’objet de racket à la nuit tombée dans cette région particulièrement pauvre. En journée, tant que vous ne laissez pas votre appareil photo ou votre sac à dos sans surveillance sur une plage vous ne courrez aucun risque.

1 9 3960 27 juin 2014 Sud-Ouest June 27, 2014

L'auteur de cet article

Fondatrice et rédactrice en chef du premier magazine francophone gratuit sur le thème du voyage, Repérages Voyages, Marie-Ange Ostré est aussi l'auteure du blog de voyages Un Monde Ailleurs créé en 2004. Amoureuse de l'Indonésie en général, et de Lombok en particulier, elle a créé le blog Discover Lombok, pour fournir aux voyageurs toutes les infos nécessaires à la préparation de leur voyage.

Voir tous les articles par Marie-Ange Ostré

9 réactions

  1. Pierre-Yves

    Cela fait plaisir d’avoir des nouvelles avec cet article précis et sympathique. de biens beaux paysages !!

    Répondre

    1. Auteur de l'article
      Marie-Ange Ostré

      J’ai pris quelque distance avec la publication de ce blog pendant trois mois, le temps de prendre le temps. Le temps de découvrir à mon rythme, d’approfondir les expériences et l’apprentissage du bahasa également. Cependant j’ai accumulé de la matière pendant ces trois mois, je vais publier tout cela tranquillement dans les semaines et mois à venir. Il y a encore beaucoup à raconter au sujet de Lombok, et j’aime le faire à ma façon.
      :-)

      Répondre

    1. Auteur de l'article
      Marie-Ange Ostré

      Oui Josiane, je suis toujours à Lombok même si je m’offre quelques escapades régulièrement sur une île voisine ou en Europe, ou même en Asie mais hors d’Indonésie.

      Répondre
  2. Fabrizio

    Bonsoir Marie-Ange, encore une fois, un très bel article. Pour y être allé récemment, je ne peux que confirmer la beauté de cette région qui, il est vrai, se mérite vu parfois la difficulté d’accès. Je souris en revoyant la photo de la “route” qui descend vers Belongas … Je m’y revois, sous l’œil amusé des quelques locaux croisés en chemin et qui me regardaient descendre entre fosses et bosses … Votre petit rappel sur la sécurité est intéressant également. Je parcours pas mal Lombok en solitaire depuis quelques mois, je n’ai jamais rencontré de problèmes mais je veille à respecter toutes ces petites règles de sécurité afin de minimiser les risques. A bientôt peut être à Lombok. Fabrizio

    Répondre

    1. Auteur de l'article
      Marie-Ange Ostré

      Merci Fabrizio de confirmer mes impressions quant à cette région autour de la baie de Belongas.

      En ce qui concerne la sécurité je ne me suis jamais sentie en danger quelconque à Lombok même lorsque j’ai improvisé une petite séance photos au marché à bestiaux de Praia, entourée par tous les marchands mâles de la région qui ne parlaient pas un mot d’anglais.

      Néanmoins comme partout ailleurs certains touristes se comportent de façon parfois naïve ou imprudente, et lorsque la population locale elle-même souligne qu’il faut faire attention en certaines circonstances il convient de prêter attention à ces avertissements et à tenir compte. Le sud de Lombok, la région la plus pauvre de l’île, est davantage concernée par ces avertissements, même si une fois encore je n’ai à déplorer aucun incident en ce qui me concerne. Néanmoins il me semble utile de prévenir les lecteurs afin qu’ils restent attentifs aux plus élémentaires précautions d’usage.

      D’ailleurs je publierai sans doute prochainement un article sur la sécurité à Lombok.

      Répondre
  3. SEVERINE

    Bonjour Marie-Ange,

    Merci pour ce récit super intéressant.. Lombok vue différemment et sans touristes… le rêve quoi !!

    En tout cas, il est clair qu’il faut être un peu plus vigilant car c’est inévitable que l’on attire la curiosité… éviter de se balader avec sa Rolex ou son collier de perle ! hahahah! ça tombe bien, j’en ai pas !

    J’ai hâte de découvrir le reste de vos escapades en rêvant des futurs miennes !!! ;-)

    A bientôt, je l’espère!

    Pensées de Suisse

    Répondre

    1. Auteur de l'article
      Marie-Ange Ostré

      Bonjour Séverine,

      Ceux qui voyagent avec un collier de perles ou une Rolex font escale pour quelques jours à l’hôtel 5* The Oberoi situé sur la côte nord-ouest. Cependant je n’ai jamais vu au cours de ma longue carrière de voyageuse de touristes voyageant avec de tels bijoux coûteux en dehors des grandes métropoles, soyons honnêtes. Et puis on peut parfaitement posséder une montre de prix, aimer le luxe, et apprécier tout autant le tourisme “root” en scooter et les pieds dans le sable, ce n’est absolument pas incompatible…

      D’autre part les touristes ne sont pas si nombreux à Lombok, le tout premier hôtel s’est implanté sur la côte ouest il y a une vingtaine d’années, les autres sont venus bien après. Donc vous ne verrez jamais de plage bondée de vacanciers à Lombok, c’est une chance ! ;-)

      Répondre
  4. Pingback: Plage de Selong Belanak, sud de Lombok | Discover Lombok - Francais

Repondez

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Suivez-nous partout !

Entrez votre adresse e-mail pour recevoir une notification lors de la mise en ligne du prochain article.

Rejoignez 29 autres abonnés

Lombok ?

Lombok est une île d'Indonésie, située à côté de Bali, dont le nom en langage sasak signifie : piment. Découvrez avec nous cette île authentique !

Vous aimez ? Dites-le !

Vous cherchez ?…

Météo à Lombok (C°)

Aujourd'hui Sunday Monday
It is forcast to be Partly Cloudy at 7:00 PM WITA on August 22, 2015
Partly Cloudy
29°/21°
It is forcast to be Clear at 7:00 PM WITA on August 23, 2015
Clear
30°/22°
It is forcast to be Clear at 7:00 PM WITA on August 24, 2015
Clear
31°/22°